Biographie
2017

•Tournée de 6 concerts avec HANK!
•Sortie de résidence avec HANK! à l'Embobineuse, Marseille.
•montage son et musique pour le projet Métalmorphose, à la monnaie de Paris (ouverture septembre 2017)
•post production (montage son et sound design) des films présentés au château musée de Gien (loiret)
•2e et 3e session de tournage sur la fauconnerie et la chasse au tir pour le musée de la chasse de Gien
•En résidence musique pour le projet HANK!
•Régie son sur BORDERLINE, compagnie Wang Ramirez, les 3 et 4 février 2017, Châteauvallon- scène nationale

2016
•Prise de son de chasse à courre en vue d'une installation au musée de la chasse de Gien (prévision 2017)
•Montage son de Silva, film de Pierre Malphettes, coréal avec Julien Sallé
•régie son sur le spectacle Borderline, compagnie Wang Ramirez, American dance festival 2016 , Durham nc, USA
•Résidence de création à cap15 pour le projet musical HANK!
•création sonore jouée pendant la performance de Pascale robert au festival Hors les vignes aux Docks des Suds à Marseille.
•régie son sur Borderline, compagnie wang ramirez, Tanzbiennale2016, Heidelberg, Germany
•En résidence au Moulin avec Massy INC, régie son

2015
•Musique (toujours en cours):
"HANK!", projet musical, préparation d'un LP

•En résidence au Moulin avec Massy INC, régie son
•Chef opérateur du son sur Silva, film de Pierre Malphettes

2014
•Objet(s)d'échange présente éclipse à la galerie Greylight Projects dans le cadre de l'exposition collective Possest(s), Bruxelles
•Prise de son, montage son et création sonore:
commande publique de la monnaie de Paris pour le projet Métalmorphose.
Parcours muséal prévu en 2017 comprenant des portraits d'artisans, 2 triptyques vidéo, 1 installation sonore.
•Régie son pour une date aux théâtre des Abbesses pour Borderline, compagnie Wang Ramirez
•Sound design du premier épisode de la "série collector: Phillipe D'Hémery sur le site Slash/

2013
•Mise en place des dispositifs sonores et régie son sur: Les progrès de l'immobilisme et
CaMg(CO3)2 Film à 360°, salon de musique et de repos
• Régie son pour TANTE HORTENSE & GUESTS au théâtre de Lenche, Marseille, du 17/09 au 21/09
•Régisseur son sur la "Troisième vie de François d'Assise, le simple et l'ouvert", de Jean Michel Bruyère, LFKS , Festival d'Avignon.
•prise de son, sur le projet Gasc démolition/ crashbox, Anne Valérie Gasc
•Projet Soundwalk/promenades sonores sur le GR2013 avec E.Bentz, dans le cadre de Marseille 2013 Capitale Européenne de la culture

2012
•Prise de son son sur le tournage de «Odette Sprit», film de Virginie Barré, Flarence Paradeis et Claire Guézengar suivi du montage son, création sonore et mixage, expo au centre d’art contemporain d’Istres, festival du film de Brest

2011
•prise de son, sur le tournage de «Mr Go et Mr Ma, Harmonie Tour» suivi du montage son
•Système d’alarme totalement sans fil avec Emma Bentz, commande du CIPM, et diffusion sur radio grenouille et performance avec Emma Bentz à la livery, Marseille

2010
•Musique originale avec Christophe Rodomisto pour «le Jardin des Eden», film de Sébastien Ors, production Shellac Sud, France

2009
•virgule sonore pour le Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron
•création pour Finition haut de gamme, ultra fiable, pratique et décoratif, pièce sonore de Emma Bentz, exposition «Who’s afraid of design» , inauguration de la cité du design, St Etienne, France.
• Musique originale et mise en place du dispositif sonore de Still life with a skull, installation de Lina Jabbour , Le grand atelier École Supérieure d’Art de Clermont Communauté - Clermont-Ferrand - Production ESACC, collection FRAC PACA.

2008
•Montage son et design sonore de Or, les murs, documentaire réalisé par Julien sallé, Red star cinema
•Création sonore des Objet(s) d’échange (cf collectif)

2007
•Design sonore et montage son de Firefly, film de Pierre Malphettes, coproduction de l’artiste et adn factory
•Création d’objet(s)d’échange, plateforme de production et de diffusion basé sur la relation épistolaire
numérique ( http://objets.echange.free.fr/)
• enregistrement de «cockring» duo bruitiste/brutal/improvisé de Christophe Rodomisto et Dominique Viger

2006
•Co-réalisation avec Guillaume Stagnaro de Forêt, installation sonore et lumineuse - réactive et sensible, présentée
au Festival Arborescence 2006
•Création sonore pour le voyage immobile, installation interactive itinérante réalisée par Digital deluxe,
commande de la Mission Cézanne 2006, Aix en Provence et région Paca
•Captation et mixage de Stéphane Massy aka tante hortense, accompagné de la fanfare les acousmates, Friche
Belle de Mai, Marseille, pour l’album «plus cher»

2005
•Installation multimédia pour l’exposition hiphop art de rue art de scène, Musée des Civilisations de
l’Europe et de la Méditerrannée, Marseille
•Musique originale pour Dans l’ombre d’une ville, documentaire co-réalisé par Lola Frederich et Julien Sallé, Château Rouge production.

2004
•Création sonore pour l’installation interactive, the signal de D.E Stanley présentée lors de l’exposition ECOUTE au
Centre Pompidou, Paris.
•Prise de son (premier assistant son) sur Saison, film de J.Sallé, Château Rouge production


2003
•Création sonore et performance pour JONCTIONS, installation de Denis Martinez dans le cadre de
l’année de l’Algérie en France, coproduction Friche Belle de Mai, Marseille.

2001
•Création sonore de La route, texte de J.Gracq; mise en scène de C.Carpentier (compagnie idaho), coproduction théâtre de cavaillon, scène nationale, théâtre des Halles, Avignon et théâtre de Lenche, Marseille
•Remix de Heartbreaks Hotel, E.Presley pour l’installation de P.Sinclair et GH Hovagimyan
les coeurs brisés, coproduction Gmem Marseille, CICV de Montbéliard et STEIM d’Amsterdam

2000
•Design sonore et montage son de Shon film réalisé par Julien Sallé, production, les films à un dollar,
sélection à la Quinzaine des réalisateurs, festival de Cannes 2001

1999
•Création sonore de Asymptote, installation de D.E Stanley, présentée à l’occasion de la Biennale’99,interaction,
organisée par le ICC à Tokyo, mention spéciale au festival Ars Electronica 2000, Next Sex, Linz, Autriche
•Contributions au projet collage JukeBox de Jerôme Joy, présentées au festival musiques en scène,
Musée d’Art Contemporain de Lyon, ainsi que dans plusieurs lieux en France et à l’étranger depuis.

1998
•bande sonore de L’Autre (par lui) même une installation vidéo de Cyrille Cramesnil de Laleu.
1997
•Improvisation musicale pendant la projection du film les hommes le dimanche, R Siodmack dans le cadre
du festival du film muet MOTUS, Espace Julien, Marseille





COLLECTIFS

Objet(s)d’échange


2014
•Galerie Possest(s)]Greylight Projects exposition collective Possest(s).
2013
•American gallery, Marseille
2011
•Galerie le 9, Lodève
2010
•projection de Mada, objet#05, pendant la Nuit Blanche, en partenariat avec Red shoes asso et le commissariat, Paris
2009
•Résidence/Exposition, à l’Observatoire de Haute-Provence, St Michel de l’Observatoire.
2008
•Galerie la Blanchisserie, Boulogne, invité par Pierre Malphettes
•Présentation d’Eclipse et de Laps à la galerie galerie HO, Marseille

NØDJ/NØVJ:

2006
•Performance à Cap15, Marseille
2004
•Festival Emergence, Villette numérique 2004, Paris
2003
•Festival MUTEK, cabaret aléatoire, Marseille
•Festival les nuits sonores, Lyon
•scénarios débiles pour films aléatoire, à la Machine à coudre, Marseille

collectif CIT:

1999
•Performance son avec la Cellule d’Intervention Transformat sur le toit terrasse de La Cité Radieuse,
Le Corbusier, Marseille, organisée par Triangle France festival ACTION-MAN-OEUVRES 2
•Participations (intervention sonore et spatialisation en direct) avec le CIT, aux perf./installations de karim Sergoua & Base 3+1 Algérie, “Const’art!” festival PUR/IMPUR, Aix en Provence




Et aussi:

•depuis 2007, Communication visuelle ( affiches, programme, carte postale...) du Festival International de Piano
de la Roque d’Anthéron
• Affiches, cartons et encarts presse pour différents artistes et évênements culturels...
•depuis 2010 ceinture verte maçonnerie...



2000
DNSEP option Art, ESA Aix



Julien Hô Kim est véritablement un plasticien sonore. Chez lui le son est abordé comme une matière à part entière, les éléments concrets répondent aux échos électroniques pour créer des entités sonores subtiles.
Des pierres qui s'entrechoquent, une basse profonde, un scintillement, la résonance d'une cavité électronique, une mélodie langoureuse ou une vibration ténue sont les matières premières de ses compositions, dont la plasticité n'a rien à envier à la musicalité. Sa démarche est à l'opposé de celle de l'instrumentiste virtuose, pour lui tout est instrument et puisque tout est instrument, l'instrument est un objet sonore comme un autre.
Lors de nos collaborations, j'ai toujours été surpris par sa capacité à s'immerger dans le réel d'une image pour en dégager une "vision" sonore sensible. L'image et le réel qu'elle découvre s'en trouvent à la fois renforcés et comme allégés; la poétique de sa matière sonore met en jeu la tension comme la légèreté pour ouvrir dans l'image des espaces contemplatifs plus profonds, des temporalités plus diffuses…
Son gout pour les collaborations et le travail collectif témoignent de son écoute et révèlent la transversalité de sa pratique du son qui se déploie tant dans une incarnation concrète du réel que dans l'abstraction musicale.
- Julien Sallé